Les habitudes en Trail

 

Pourquoi est-ce qu’on abandonne ? Pourquoi est-ce qu’on a du mal à réaliser nos objectifs ? J’ai une bonne nouvelle, on va pouvoir avancer, progresser et se rapprocher un peu plus de nos objectifs chaque jours grâce aux habitudes en Trail.

Qu’est-ce que j’entends par habitudes ?

Par habitudes j’entends positif, des petites actions, de petites décisions qui vous font progresser dans votre vie et qui sont plus ou moins intéressant à travailler. Une habitude peut être de lire 5 pages d’un livre anglais chaque jours, jusqu’à faire 2 min de gainage par jour. Ce que vous voulez, un amis blogueur s’est lancé le défi de courir 1 km tous les jours. En soit, on peut se dire que ce n’est pas si difficile que ça. Mais à réaliser tous les jours, ça peut être parfois ennuyant et dur. Surtout s’il neige, s’il fait froid ou si vous êtes malade. Winking smile Pour vous donner un exemple, je me suis lancé le défi d’écrire 200 mots par jour en vue d’un article toutes les semaines. Une superbe habitude, mais en ce moment je suis déprimé et malade. J’ai envie de tout, sauf taper ces 200 mots. Mais je le fait, parce que sinon je vais prendre du retard et je serais encore plus déprimé de me dire que je n’ai pas réussi à tenir. Tout ça pour vous dire, que quelque soit votre habitude, qu’elle soit facile ou difficile d’exécution, il y aura forcément des jours sans, ou rien ne va et vous aurez la flemme de la faire. Mais si vous surpassez cette fainéantise, vous travaillerez à 100 % votre autodiscipline et vous progresserez un peu chaque jour.

Les deux gros avantages des habitudes en Trail

Tout d’abord elles sont réalisé mécaniquement (d’où le nom “habitude”). Par “mécaniquement”, je n’entend pas “réalisé sans s’en rendre compte”. Ce genre de mécanique marchent par exemple avec le lavage de dents, mais la mécanique dont je vous parle fait un peu plus mal. Smile Lorsque je dis que c’est une mécanique, je dis que quoi qu’il arrive vous les réalisez et toujours de la même façon. Vous n’avez pas d’excuses, du style “ha mais j’ai pas le temps, ha mais j’ai mieux à faire avant, ha mais je procrastine juste une fois et après je m’y met”… Non non non Winking smile Parce que ce genre d’habitudes que vous avez défini à l’avance dans une plage horaire spécifique, ne peuvent pas être repoussé. On va voir après comment les mettre en place, ne vous inquiétez pas. De plus elles sont très rapide et peuvent montrer de gros résultats sur le long terme. Nous sommes tous d’accord pour dire que si je décide de me mettre à la méditation pendant 2 jours, je ne pourrais voir strictement aucun résultat. Ca sert à rien. Par contre si j’applique cela 7 min tous les jours pendant 365 jours ? Pensez vous pas que je trouverais des bénéfices ?

C’est la dessus qu’il faut travailler et c’est un excellent moyen pour progresser. Bien sur les habitudes peuvent être appliqué dans n’importe quel domaine dans la vie de tous les jours. Nous allons voir, comment progresser grâce aux habitudes en Trail.

La magie des habitudes en Trail

Certains prétendent qu’il faut 35 jours avant de mémoriser une habitude et l’exécuter sans difficulté, d’autres disent 70 jours. Personnellement je pense que la durée d’application varie en fonction de la difficulté de l’habitude. Voici donc comment on va faire Winking smile

Tout d’abord faites une liste de vos “mauvaises habitudes”. Exemple : regarder la télé tous les soirs, manger du chocolat…etc..

Ensuite, faites une liste des habitudes que vous aimeriez voir arriver dans votre vie. Des habitudes dont vous sentez le bénéfices à court, moyen ou long terme. Maintenant que vous avez vos deux belles listes, regardez si vous ne pouvez pas remplacer certaines mauvaises habitudes par de bonnes. Dans le sens ou, vous pouvez par exemple arrêter l’habitude du dimanche soir, celle ou vous regardez la télé, en échange de faire du gainage ou travailler sur des projets professionnels. Commencez donc par essayer de tenir cette petite habitude (positive). Si vous ne pensez pas pouvoir remplacer le temps d’une mauvaise habitude par une bonne, alors choisissez une bonne habitude à mettre en place dans votre petite liste des bonnes habitudes. Commencez doucement, n’en fixez qu’une à la fois, histoire qu’elle soit bien ancrée dans votre quotidien.

(nous reviendrons sur les mauvaises habitudes un peu plus bas)

Si vous n’avez pas de temps :

Pour fixer une habitude, quoi de mieux que le réveil ? Par exemple je me suis fixé l’habitude de faire 2 min de gainage chaque matin (inspiration de “courir à jeun”). Je m’y tiens, en soit 2 min de gainage ce n’est rien et je ne pense pas que je vais voir de grands résultats mais au moins je me suis fixé une bonne habitude que je pourrais augmenter avec le temps et cela me fait travailler, moi et mon autodiscipline. C’est aussi un bon moyen de se réveiller.

les habitudes en Trail

Evidemment il y a des jours ou tout va mal et c’es moments sont géniaux parce qu’ils sont la pour vous rappeler que ce n’est pas si simple. Mais alors pourquoi sommes nous sensé apprécier les coups de mou ? C’est un excellent dépassement de soi même. C’est l’occasion de tester son autodiscipline et de voir si l’on est réellement motivé. Parce que oui, il est simple de se mettre minable au travaille lorsque tout va bien, mais qu’en est-il lorsque tout va mal ?

Voici maintenant 4 habitudes (si vous n’avez pas d’idées) que vous pouvez appliquer dès maintenant :

– Deux minutes de gainage par jour (un bon début)

– 10 min de lecture (j’entend bien sur, de l’information sur le Trail, ou comment progresser, mais pas que, si vous appréciez d’autres domaine, foncez… Winking smile)

Courir 10 min par jour (une habitude difficile à mettre en place mais qui apporte beaucoup surtout au débutant)

S’étirer 5-10 min par jour (une très bonne habitude que beaucoup néglige, même moi parfois)

 

Maintenant que vous avez fixé vos habitudes (et il vous faudra peut-être plusieurs mois voire années pour réussir à les réaliser sans y penser (comme se laver les dents)) vous pouvez augmenter la difficulté. Avant tout, regardez tout le chemin accompli, remerciez vous, parce que pour réaliser ça, il faut de l’autodiscipline… Et vous pouvez maintenant augmenter la difficulté. Smile

Mais alors comment faire ?

Vous pouvez tout simplement augmenter le temps de votre habitude. Pour mes deux minutes de gainage, je peux très bien passer à 10-15 min de gainage.

Mais ce que je préfère par dessus tout c’est d’en créer des nouvelles. En plus des deux minutes de gainage je peux faire 20 pompes ou 30 seconde d’abdominaux. Pourquoi ai-je choisis le gainage ? Cela apporte une énorme résistance physique au fil du temps, donc la capacité de plus courir sans vivre toutes les blessures etc. Evidemment cela marche avec n’importe quoi, comme la lecture, passez à 20 min.

Comment faire si vous avez une liste d’habitude et qu’elle est difficile à tenir ?

Alors oui, j’ai eu un petit problème avec ça, je vous invite à ne pas faire la même erreur. J’étais tellement heureux de progresser chaque jour (et aussi un peu fou) que je me fixais pleins de nouvelles habitudes. Le problème c’est qu’on se retrouve très vite avec une liste de tâches à faire chaque jours. C’est démotivant !! D’où l’importance d’aller tout doucement.

Si vous arrivez à vous en sortir tant mieux, mais si c’est compliqué, je vous conseille de garder 3 habitudes importantes pour vous, qui vous font avancer plus que les autres.

Pourquoi ne doit on pas s’infliger de nombreuses habitudes d’un coups, pour progresser encore plus ?

Sachez que c’est difficile d’accepter ça, mais c’est très dur, voire impossible de tenir toutes ces habitudes sur le long terme. Vous allez craquer ! Et j’ai fait l’erreur moi même. Je me suis dit, c’est bon j’ai une autodiscipline d’enfer, je peux tenir je suis motivé, mais en vous disant ça dans les moments ou tout va bien, vous ignorez les moments ou tout va mal. Alors n’allez pas trop vite, ne grillez pas les étapes importantes.

les habitudes en Trail

La réalisation d’habitudes dans le but de réaliser son objectif est une très bonne idée. La motivation sera d’autant plus présente si vous associez vos habitudes à vos objectifs. Pensez donc à choisir de bonnes habitudes en rapport avec vos objectifs. Mais assurez vous qu’il soit au plus proche de votre objectif. Vous pouvez aussi tenter de jouer la doublette Winking smile

Qu’est-ce que je veux dire ? Par exemple pour mon habitude de deux minutes de gainage tous les jours. Je le fait dans 2 buts bien précis. Première raison : devenir plus résistant pour progresser en Trail. Deuxième raison : travailler mon autodiscipline en m’infligeant ça tous les matins.

Alors fixez vous votre objectif à vous (ou dans ceux que je vous ai donné pour commencer).. Dès qu’il devient facile à réaliser, donnez vous en un autre et ainsi de suite, jusqu’à devenir une machine à bonne habitude. Attention, à vouloir rester dans une seule bonne habitude et ne pas s’en fixer d’autres, vous risquez la stagnation et c’est mauvais pour la progression comme pour votre morale. Bien sur à l’inverse, on est vite dépasser par toutes ces habitudes, trouvez le juste milieu. Winking smile

Pourquoi il te faut une excellente autodiscipline ?

Le principe d’une habitude, c’est que plus on la réalise, plus elle devient facile à répéter. Mais que se passe-t-il si l’on oublie seulement une fois de le faire ?

Aie aie aie, en soit vous n’allez pas voir de différence d’un point de vue physique, parce que comme je l’ai dit au début, ça se teste sur le long terme. Donc si tu le rate une fois, ton corps ne verra aucune différence, mais ton morale si !

Tu es dans l’optique de réaliser ces habitudes tous les jours, alors quand tu arrêtes, tu rend le lendemain plus difficile, l’habitude est à réinstaurer et c’est pas facile. Je ne parle pas de contrainte, si vous êtes dans l’incapacité de réaliser votre habitude, vous êtes pardonné Winking smile mais si vous cherchez des excuses vous n’allez que régresser. Ce n’est même plus de la stagnation, mais de la régression Open-mouthed smile

Les mauvaises habitudes

C’est sympa de réaliser de bonnes habitudes mais les mauvaises habitudes sont là, elles aussi et elles sont à bannir. Elles vous font stagner ou régresser.  Pour mieux les identifier c ‘est simple, vous notez toutes les actions que vous faites souvent qui vous font stagner ou régresser. C’est parfois difficile de les identifiés mais c’est possible. Réfléchissez bien, toutes ont une raison d’être supprimé même les plus petites, insignifiantes, allez loin dans votre tête. Notez au moins une dizaine de mauvaise habitudes. Réfléchissez y et n’’arrêtez pas tant que vous en avez pas 10. C’est tout bête ça peut être, manger entre les repas, un excès de gourmandise sur le sucre ou les plats mauvais pour la santé, une perte de temps devant la télé, le but n’est pas d’identifier des problèmes que au niveau du Trail, mais dans la vie de tous les jours, car en général, c’est à cause de ces mauvaises habitudes, que derrière en Trail on galère. Maintenant que vous avez notés au moins 10 habitudes (vous pouvez en noter plus) il va falloir en sélectionner 3. Choisissez celles qui, vous pensez ont le plus d’impact sur votre vie. Et maintenant essayez de bannir ces 3 mauvaises habitudes pendant 1 semaine. Voyez si ça fonctionne, voyez si vous arrivez à tenir. Voyez si cela change quelque chose par rapport à votre vie de tous les jours. Si vous avez bien choisis vos 3 mauvaises habitudes, vous devriez remarquer un gain de temps, une meilleure énergie, une meilleure autodiscipline. Bien sur c’est qu’une semaine est courte, difficile à déterminer, mais si vous tenez ça sur le long terme, vous remarquerez une énorme progression en Trail aussi. C’est un des secret pour gagnez plus de temps sur un record d’une année à l’autre.

Les fameux coups de mou

C’est bien beau d’arriver à tenir ces habitudes mais si vous êtes humains vous allez connaître les fameux coups de mou. Si par exemple je me fixe l’objectif d’arrêter de manger du sucre (industriel) il y a forcement un moment ou je vais craquer parce que dans ma vie je suis déprimé ou j’ai besoin d’une consolation. C’est la qu’interviens l’addiction. Comme je l’ai dit au début il faut un certain temps pour prendre une bonne habitude en Trail, pour les mauvaises habitudes, c’est la même chose. Il faut un certains temps pour arriver à ne plus penser au sucre. Pour certains ce sera facile et évident, mon Co blogueur “courir à jeun a réussit à bannir le sucre et cela fait maintenant 2 ans ! Si j’essaye de faire comme lui il me faudrait une extrême motivation et je sais qu’au moindre coup de mou je craquerai. Il me faut du temps avant d’y arriver. Voici une solution efficace pour travailler son autodiscipline et à la fois tenter de réduire puis d’éliminer ces mauvaises habitudes. Tout d’abord il faut se fixer une date. Par exemple je décide d’arrêter le sucre pendant un mois. (jouable pour ma part tout dépend de vous). Si je ne tiens pas, c’est pas grave, j’essaye de recommencer en fixant plutôt deux semaines et je le fait. Comme ça je travaille mon autodiscipline et j’essaye tant bien que mal de supprimer cette mauvaise addiction. Des que j’arrive au bout de ces deux semaines (en ayant tenu), j’essaye de me fixer un peu plus haut en retournant par exemple sur “un mois sans sucre”. Et ainsi de suite jusqu’à arriver à plusieurs mois puis bannir définitivement. L’avantage est qu’au bout d’un moment vous n’allez plus y penser, ce sera bannit à vie.

Les habitudes en Trail sont un excellent moyen de travailler son autodiscipline et de tester sa volonté.

les habitudes en Trail

Un petit exercice en bonus pour travailler son autodiscipline par rapport à la gourmandise : Je n’ai pas inventé cet exercice, je l’ai connue grâce à Olivier Roland, il en a parlé dans une de ses vidéo YouTube.

Sa chaîne YouTube : https://www.youtube.com/user/DesLivresPourChanger

Voici l’exercice : Procurez vous une petite friandise, ou de la nourriture que vous adorez, mais vous savez que ce n’est pas bon pour vous. Placez cet aliment dans un endroit ou vous passez en permanence, comme votre bureau par exemple. Et jurez vous de ne pas le manger avant 10 jours. Puis au bout de 10 jours autorisez vous à le manger. Et ainsi de suite, jusqu’à atteindre 2- 3 mois, en montant progressivement. Si vous êtes très fort vous pourrez même offrir cette friandise à un amis ou dans votre entourage lorsque vous serez arrivé à la fin du temps impartit.

Ce qu’il faut savoir sur les habitudes :

Alors oui, vous allez craquer, vous allez être tenté et vous abandonnerez, je suis passé par là mais ne vous prenez pas la tête, ce qui est important, c’est le chemin que vous parcourez et non le résultat. Oui il y a des bénéfices qui doivent intéresser plus d’un, mais si vous échouez ce n’est pas si grave, ces habitudes sont la pour faire travailler votre autodiscipline, donc il est normale qu’au début vous ayez du mal à tenir, avec le temps vous y arriverez plus facilement. Si vous échouez, repartez simplement du début, en fixant une durée plus courte. Ou alors partez sur un autre objectif qui vous tient plus à cœur.

 

Merci d’avoir pris le temps de lire ces quelques lignes, n’hésitez pas à laisser un commentaire, rappelez vous qu’il faut avant tout être heureux en montagne, courir vers le plaisir et ne pas trop se prendre la tête. Winking smile

Retrouvez moi
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage

3 réponses sur “Les habitudes en Trail”

  1. Merci et bravo pour cet article plein de sagesse !
    J’en connais qui ont pris l’habitude de manger des pâtes tous les soirs. Ça fait partie des habitudes les plus faciles à tenir 😉

    1. Bien reçu. Je ne veux pas chercher d’excuses, mais certaines fautes sont indétectables après avoir écrit 2000 mots.
      Bien évidemment, je ne nie pas mon faible niveau en Français et j’essaye de régler ça.
      Merci 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *