Le Trail pour les débutants (l’article 1)

Bienvenue dans le premier article d’une série rien que pour vous. SI vous avez cliquer sur “débutants, ici c’est pour vous” ce n’est pas parce que vous aimez le golf et je l’ai bien compris. Winking smile Dans ces 4 articles (Le Trail pour les débutants) je vous explique comment progresser efficacement, rapidement, je vous explique les bases et vous évites des erreurs qui coûtent du temps.

Dans ce premier article je vous parle :

– Des avantages à courir en montagne.
– Comment prendre du plaisir et non que ce soit une torture ?
– Comment trouver ce qui vous attire, ce qui vous donne l’envie d’aller en montagne ?
– Par ou commencer ?

Les avantages à courir en montagne

Vous serez beaucoup à penser qu’il n’y a aucun plaisir à se mettre minable en pleine montagne. Mais si il y en a. Moi, je suis là “juste” pour vous montrer que ça va bien plus loin que de perdre du poids, devenir plus endurant ou être en bonne forme. Parce que si vous êtes la pour ça, c’est bien mais je vous demande de trouver une motivation plus profonde. Parce que oui, vous serez motivés, mais il est facile de craquer lorsqu’on fait ça pour une seule et simple raison. Alors que si vous en avez après une passion, après un rêve, un objectif et plusieurs raisons de vous y mettre, alors oui, la vous serez inarrêtable.

Le Trail pour les débutants

D’abord, on va se mettre d’accord, les décors sont juste extra ! Oui ça dépend de l’endroit ou tu vas mais dans l’ensemble, les montagnes sont plutôt belles. Winking smile Juste être au milieu d’un endroit magnifique, s’imaginer et rêver. Certains vont être touchés plus que d’autres (surtout si vous venez de la ville) mais dans l’ensemble c’est un gros plus de courir dans de beaux coins.

Est-ce qu’on peut parler du bien être après une séance, de l’endorphine, de tous ces petits mécanismes du corps qui font qu’on se sent extrêmement bien après son entraînement ?

Pour ce point là, nous allons pas tous être d’accord. Que pensez vous de la solitude ? En montagne, seul, il n’y a personne et pour certains c’est reposant, pour d’autres c’est stressant, pour certains c’est magique, pour d’autres c’est chiant, pour certains c’est inexplicable et pour d’autres c’est inexplicablement chiant. Donc oui, si vous aimez bien être tous seul vous serez heureux, si vous avez besoin de votre entourage pour être bien, désolé mais en montagne on est souvent en solo. Alors oui, vous pouvez courir avec des amis, mais quelque part vous écrasez une partie du plaisir de l’entraînement en solo et c’est dommage. Sachez aussi que cela peut être une excellente sortie de zone de confort. En plus dans le temps on s’y habitue.

Les quelques inconvénients :

On ne peut pas faire comme si il y en avait pas. Winking smile

Que pourrait on reprocher au Trail ? Peut-être que c’est un sport très physique, dans le sens ou il est éprouvant, tant bien au niveau du cœur que des muscles. Il demande de la patience et de la persévérance, parce que les résultats arrivent vraiment vraiment doucement.

On peut aussi parler du danger, mais ce sujet implique vraiment ceux qui prennent des risques démesurés.Je vais bientôt écrire un article sur les dangers en montagne, comment l’appréhender, lui sourire sans lui obéir. Sachez seulement qu’en Trail, c’est rare d’être exposé à de grands risques, sauf si bien sûr vous comptez gravir le mont-blanc en baskets, mais sinon ne vous préoccupez vous pas de cela pour l’instant. Je vous rappelle que vous débutez, restez sur les sentiers et amusez vous. Lorsque vous aurez de l’expérience et quelques années d’entraînement derrière vous, vous pourrez vous renseigner sur la prise de risque (évidemment sans se tuer ou se blesser).

J’ai peut-être oublié les conditions météos, qui sont parfois parfaites et parfois hideuses. Dans tous les cas, si vous allez un peu en altitude, il fera souvent froids. Je dis ça pour les personnes un peu frilleuses, ou qui ont souvent froids. Dans ce cas la, une seule solution, mettre plusieurs couches sur les épaules. Tout dépend de vous, mais je sais qu’avec l’expérience, on s’y habitue et nous finissons par avoir beaucoup moins froids, quelque soit la météo.

Nous pouvons aussi reprocher les distances qui peuvent être très très longues. Tout dépend du coin dans lequel vous allez mais la plupart du temps on grimpe un sommet et la descente paraît interminable. Pour certains ce sera une joie car ils sont à l’aise, profite de la montagne s’amuse, mais dans le fond, si la descente vous casse les pieds, c’est normale, on est humains, ça fait mal aux jambes, c’est plus long que ce qu’on pensait. Bref pas l’idéal (Vous pouvez toujours descendre en parapente, mais la c’est encore un autre investissement Winking smile). Il y a beaucoup de courses qui dépassent les 20, 40 ou encore 100 kms. C’est impossible de se sentir serein quand on entend parler de tous ça. Mais ne vous inquiétez pas, parce qu’avec le temps, vous trouverez ces distances plus courtes et vous ne sentirez plus les kms défiler sous vos pieds.

Oups, j’ai placé plus d’inconvénients que d’avantages. Open-mouthed smile Mais après tout, si vous êtes vraiment motivés, les avantages ou inconvénients ne vous feront pas douter !

Comment prendre du plaisir et non que cela devienne une torture ?

Alors oui, ce n’est pas facile tous les jours, on a mal, les résultats n’arrivent pas et on pourrait se remettre en question après chaque entraînements. Mais rassurez vous, on peut prendre du plaisir à courir en montagne. Quelque chose d’à la fois indescriptible et sensationnelle, que vous découvrirez après vous être lancé. Vous pouvez aussi vous amuser dans vos entraînements. J’en parle dans certains de mes articles, mais je publierai un article complet sur ce sujet très prochainement.

Un autre point pour que cela ne vous paraisse pas monotone, ennuyant. Variez les séances, vous verrez dans les prochains articles que je vous parle de différentes séances, toutes plus importantes que les autres et que si vous priorisez une séance par rapport à une autre vous allez vous ennuyer (même si certaines sont à réaliser en plus grande quantité que d’autres, bizarre, je me contre dit, mais ne vous inquiétez pas vous allez comprendre). Vous pouvez aussi changer le terrain de votre entraînement. Surtout au début, on a tendance à vouloir rester sur ses sentiers préférés, on a ses petites habitudes, mais on progresse mieux en variant les sentiers et puis on vit des choses incroyables de partout, alors qu’au même endroit, c’est un peu (redondant).

Le Trail pour les débutants

Comment trouver la petite flamme en vous, le petit pincement, la petite folie qui va vous donner envie de tout arracher ?

Je ne suis pas passionné par la course en montagne. Je suis passionné par la nature, le goût de l’effort et la musique. Si on combine les trois, cela donne de la course en nature avec de la musique dans les oreilles. Cette activité s’appelle le Trail. Donc vous comprenez que c’est un ensemble d’activités qui définissent ce que je pratique.

Tout d’abord, si vous avez le goût de l’effort c’est quand même mieux étant donné qu’un Trailer est principalement basé sur ça. De base, n’importe quel sportif a le goût de l’effort (c’est préférable). Ensuite si vous avez envie de courir, vous aimez la nature, les arbres, le vent, les conditions parfois “compliqués” alors le Trail est fait pour vous. Smile

Je vous invite à lister toutes les activités qui vous procurent des émotions extra. Voyez si elles ont un lien avec le Trail et si elles peuvent s’associer.

L’ensemble de toutes ces petites choses vous amènerons à ce “petit quelque chose”. Cette petite flamme, ce petit pincement, cette envie de réussir est le résultat de tous ces aspects mis ensemble.

Par ou commencer ?

Vous pouvez maintenant accéder au 2ème article de cette série. Voici ce dont je vous parle dans le 2ème article :

– Comment faire le grand pas et réaliser sa première séance.
– Comment j’apporte mon petit plus à travers mes articles et ce que cela vous apporte à vous.
– Comment s’entraîner à son rythme.
– Comment se fixer un objectif va vous faire décoller.

Merci d’avoir pris le temps de lire cet article, au plaisir de courir et surtout amusez vous ! Smile

Retrouvez moi
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *