Courir sur le plat en Trail

Pourquoi ? Pourquoi écrire un article sur le plat ? Ici on parle de Trail. Vous allez comprendre. Du coups nous nous retrouvons pour parler de “Courir sur le plat en Trail”. J’admet que courir sur du plat est bien moins intéressant que de se faire un sommet mais malheureusement pour nous, il y a beaucoup trop de plat sur beaucoup trop de courses de Trail et nous sommes bien obligés de nous adapter et de réaliser quelques séances sur plat.

Vous pouvez faire des tours sur piste, mais c’est ennuyant. Vous pouvez aussi aller courir sur route ou chemin plat, mais je vous le déconseille, j’y reviendrai un peu plus tard pourquoi.

Concentrons nous sur les pistes d’athlétisme ou tour de stade. Sachant que c’est un entraînement que je considère comme ennuyant, j’ai décidé de le réaliser seulement une fois tous les deux mois. Par contre le jour ou je m’entraîne sur ce type de séance, c’est d’une violence ! Un effort très très intense ! Je le fais à fond !

Avant de vous donner un exemple d’entraînement que je réalise sur piste pour vous donner un début de conseils, voici les avantages que vous trouverez à faire ces types de séances quelques fois dans l’année.

Les avantages à courir sur le plat en Trail.

– Tout d’abord vous allez travailler votre foulée, un très bon point pour nous, coureurs en montagne qui ne sommes pas toujours très au point là-dessus. Vous allez gagner en économie de course et ça c’est vraiment intéressant.

– Ensuite vous travaillerez votre capacité respiratoire. Même si vous le faites déjà en montagne, ici c’est un autre effort qui reste violent, mais d’une autre manière. C’est une sensation différente.Open-mouthed smile

– Vous travaillerez aussi votre mental car comme je l’ai dit, c’est un effort violent mais d’une autre violence que les montées, un autre aspect de votre mental à développer. Smile

Les gros inconvénients :

– C’est un peu ennuyant, cela demande une certaine motivation.

– Cela peut être douloureux si on ne s’échauffe pas bien. Voici un article qui résume comment bien s’échauffer, alors si vous avez des doutes : https://blog-course-en-montagne.com/lechauffement-et-letirement-en-trail/  (je vous redonne le lien plus loin)

– Et enfin, ça fait mal. Pour rester motivé et terminer sa séance, ce n’est pas évident.

Courir sur le plat en Trail

Du coup voici comment je m’en fais pour ressortir d’un entraînement sur le plat en ayant réaliser quelque chose.

Tout d’abord il faut s’échauffer, si vous ne savez pas comment faire cliquez ici pour apprendre. Dans cet article je vous explique aussi comment réaliser une bonne séance d’étirements. Ensuite il va falloir faire quelques gammes. (montées de genoux, tallons fesses et encore bien d’autres) Personnellement après cela, j’aime bien faire 2, 3 tours de stade à faible allure pour me mettre en condition. Une fois l’échauffement terminé, il est temps de passer aux choses sérieuses. Je pars pour 30 min de course, en commençant à courir doucement, puis augmenter petit à petit. Je cours généralement pendant 30 min, en prenant conscience de mon allure, ma foulée, ma pose de pieds, le balancement des épaules etc.. Ici aussi, j’ai écrit un article en vous donnant les clés pour avoir une meilleure foulée et une meilleure technique, c’est à force d’ en prendre conscience et de les mettre en place que ça rentre. Voici l’article en question : /la-technique-en-trail-et-son-interet/

Le but de ces 30 min de courses n’est pas de me déchirer les poumons et de finir fatigué, mais plutôt prendre conscience de ma course et m’adapter. Bien sur sans courir à 2 km/h non plus.

Après cela, je place une petite séance de fractionné, cela dépend mais ça peut être par exemple 10 tours de 400m avec une récupération de 1min entre chaque. Et pour finir, je cours 15-20 min pour récupérer et éviter d’avoir des courbatures toute la semaine, avant de m’étirer et rentrer chez moi.

Alors pour certains, vous allez penser que cela peut faire beaucoup, de faire de l’endurance et du fractionné dans la même journée, mais sachez que ce n’est qu’une fois tout les deux mois. Je préfère le faire une fois en entier quitte à faire un gros entraînement, plutôt que revenir un autre jour pour finir ce que j’avais commencé.

Mon exemple peut vous aider, mais ne le prenez pas au pieds de la lettre. Ce qui marche sur moi ne marche pas forcement sur tout le monde, alors je vous invite à essayer et adapter en fonction de ce que vous préférez, car je le rappelle, il faut avant tout se faire plaisir, ne faites pas des séances que vous n’aimez pas, trop souvent, vous risquez de perdre la motivation. Il est important d’en faire quelque uns, pour progresser de tous les côtés, mais il ne faut pas s’acharner sur un point qu’on n’aime pas travailler. Si vous avez des doutes sur ce type d’entraînement, essayez en adaptant à votre niveau ou votre version et dites moi en comment je pourrais l’améliorer, ou les points qui ne vont pas du tout.

De plus l’entraînement sur piste est ennuyant (pour ma part), on a du mal à motiver son entourage pour venir courir avec nous autour d’un stade…

Alors ne vous étonnez pas si vous avez du mal à vous motiver pour faire une telle séance.

Pourquoi courir sur le plat en ville ou autre part que sur piste est embêtant

Je vais rapidement vous expliquer le problème.

Tout simplement, ce n’est pas assez précis. Pour les gammes et l’endurance ça peut encore aller, même si vous travaillez moins bien la foulée… Par contre pour le fractionné, c’est embêtant car on a plus aucune notion de la distance et pour réaliser comme dans mon exemple 10x 400m, cela va être compliqué.

En plus vous serez souvent ralenti par la circulation ou autre, ce qui n’est pas favorable pour votre foulée. Le mieux reste quand même de courir autour d’un stade, au moins vous n’aurez aucun problème. Même si je l’avoue, c’est pesant.

Souvenez vous que le fait de travailler des aspects de la course méconnue de tous permet de progresser bien plus rapidement.

Merci d’avoir jeter un coup d’œil sur cet article, on se retrouve dans un prochain article, n’hésitez pas à laisser un commentaire pour m’aider ou pour un sujet d’article que vous aimeriez voir publié. A bientôt ! Winking smile

Retrouvez moi
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage

Une pensée sur “Courir sur le plat en Trail”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *